jeudi 11 décembre 2014
par  HAMON Jean-Paul (Président de la FMF)

La FMF n’ira pas au ministère

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
Logo FMF-com  

La FMF n'ira pas au ministère

MADAME LA MINISTRE NOUS VOUS AVONS DÉJÀ TOUT DIT


La colère des médecins généralistes libéraux monte et ça n’est pas une improbable revalorisation tarifaire qui arrêtera le mouvement: qu’on se le dise.

La colère des médecins spécialistes monte car ils ne sont tout simplement pas cités dans cette loi.

La colère des médecins libéraux des Plateaux Techniques Lourds  monte et l’inégalité de traitement entre Public et privé éclatante dans l’article sur les missions de service public y contribue largement .

L’indigence des rédacteurs de la loi est d’ailleurs révélée par cet article condamnable constitutionnellement pour inégalité de traitement et condamnable au niveau européen pour entrave à la concurrence !

Le tiers payant généralisé, objet unanime de colère , est maintenu alors que tout le monde sait maintenant la charge administrative  et financière que cela va représenter pour les professionnels

Le ballet des représentants syndicaux a repris, pensant trouver une sortie de crise. Ont-ils oublié la surdité ministérielle ?
La FMF avait proposé en 2012 un accès aux soins au tarif opposable  pour les plus démunis ET pour tous les actes d’urgence:
Madame la ministre a choisi la chasse aux dépassements d’honoraires gage de sondages favorables mais qui, à terme, aboutit à ne faire baisser les tarifs que des médecins des beaux quartiers .
La FMF avait proposé de déployer une messagerie sécurisée déjà utilisée par 50000 médecins pour 24 millions d’euros:
Madame la ministre a choisi de relancer le DMP qui a déjà englouti 500 millions d’euros en dix ans sans résultat.
La FMF avait proposé de modifier les études médicales pour faire connaitre l’exercice libéral aux étudiants en généralisant les stages en cabinet de ville dans toutes les spécialités:
Madame la ministre a choisi dans sa loi de modifier le  statut des para-médicaux pour leur permettre de  "faire des diagnostics et prescrire des traitements".
La FMF avait proposé de rendre les contrôles de la CNAMTS équitables:
Madame la ministre a choisi de les renforcer en utilisant le TESTING.

La FMF ne se rendra pas au ministère.

La FMF exige le retrait de cette loi  et demande l’ouverture immédiate d’un Grenelle de la Santé ,seule sortie à la crise majeure du système de santé du pays.

La FMF maintient son mot d'ordre de fermeture des cabinets

du 23 au 31 décembre Tant que la loi sera maintenue.

Contact:Dr Jean-Paul HAMON
Président de la FMF
Tél. 06 60 62 00 67
Siège social: 10 boulevard des frères Vigouroux 92140 Clamart
Site internet: http://www.fmfpro.org
 

Textes les plus récents

PROJET DE LOI DE SANTÉ, LA GOUTTE D’EAU DE TROP

L’analyse des risques pour la profession du projet de la loi de santé présenté par la ministre Marisol Touraine

dimanche 14 décembre 2014
par  Administrateur du site

LE Journal de la FMF

Ce journal est une compilation d’articles du Web et ne reflète pas systématiquement l’opinion de la FMF.

Le contenu des articles est de la seule responsabilité de leurs auteurs.

samedi 13 décembre 2014

Point Hebdo FMF du 14-12-2014

Comme je vous l’avais dit la semaine dernière, le mouvement de protestation des médecins libéraux s’amplifie de semaine en semaine. Et se concrétise sur le terrain par le succès des réunions en région

mardi 9 décembre 2014

Point Hebdo FMF du 07-12-2014

Les principales actualités syndicales de la semaine concernent évidemment le mouvement de contestation des médecins libéraux, qui s’amplifie au fil des jours. Après appel à la fermeture des cabinets par les 4 principaux syndicats, réunis pour un front commun (on reconnaît sur la photo Jean-Paul Hamon de la FMF, Claude Leicher de MG-france, Jean-Luc Duquesnel de l’UNOF, et Roger Rua du SML), c’est SOS-Médecins qui emboîte le pas - See more at : http://www.fmfpro.org/communiques-regionaux/les-yvelines/point-hebdo-fmf-du-07-12-2014.htm...

COMMENT L’ASSURANCE MALADIE INTERPRÈTE LES TEXTES DE LOIS À SON AVANTAGE

Au cours des procédures de contrôle l’assurance maladie interprète fréquemment la législation en sa faveur, mais la Cellule Juridique de la FMF veille ! Et n’hésite pas à solliciter les juges administratifs pour que la Loi soit respectée : La Loi, toute la Loi, mais rien que la Loi !

lundi 1er décembre 2014
par  PETIT Olivier

DE LA FAC À LA CARMF (4/4)

Le 4è et dernier volet de la « saga » « DE LA FAC À LA CARMF » Vous trouverez ici un résumé des positions défendues par la FMF

vendredi 28 novembre 2014
par  HAMON Jean-Paul (Président de la FMF)

Unité syndicale contre la surdité gouvernementale-bis

La FMF-Union Généraliste qui n’est pas le premier syndicat de médecins généralistes libéraux, se félicite néanmoins de la rencontre qui s’est tenue aujourd’hui entre les représentants des quatre syndicats représentatifs des médecins généralistes libéraux...

lundi 24 novembre 2014
par  PETIT Olivier

DE LA FAC À LA CARMF (3/4)

Vous trouverez dans cette série d’articles la position de la FMF vis-à-vis des différents régimes de retraite des médecins ; dans ce volet, l’ASV

Albums les plus récents

Cellule juridique

Agenda

<<

2014

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

14 juillet - A LOUER LOCAL PROFESSIONNEL

local professionnel à louer sur Riedisheim ( 68400) convenant à un ou médecin généraliste ou (...)

29 mars 2013 - Calculettes CARMF

4 novembre 2011 - Jean MOUVEROUX (14 octobre 1920 - 24 octobre 2011)

Un homme solide, du terroir, mais qui savait regarder demain.
En Bureau et en Conseil, il (...)

3 août 2011 - Polémique après un refus de formation sur les atteintes cardiaques dues au médicament

Le Fonds d’assurance de la formation médicale (FAF-PM) a récemment refusé de financer une (...)

26 juillet 2011 - Médecins : pourquoi des syndicats de tous bords signent

La CSMF, le SML et MG doivent parapher aujourd’hui la nouvelle convention médicale. Tous les (...)