×
 

Actualités

La CPAM 27 nous confirme que le délit statistique est bien une escroquerie … des Caisses

Publié le 2 février 2018, par Richard TALBOT (Admin)

La FMF l’affirme depuis longtemps, les procédures "disciplinaires" à l’encontre des médecins jugés trop gros prescripteurs d’arrêt de travail ne reposent sur aucune base solide.

En effet on peut faire dire tout et n’importe quoi aux chiffres, il suffit de les tordre dans le bon sens. Les "statistiques" des caisses ne tiennent compte ni du profil de la patientèle, ni du lieu d’exercice, ni de la pénibilité du travail, ni des accidents de travail … en bref d’aucun élément médical.

Et c’est la CPAM 27 qui nous le confirme, par écrit.

Sur la MÊME période, avec les MÊMES chiffres d’IJ, un praticien est passé de 3 fois la moyenne régionale à un taux "proche de la moyenne" ! Par quel miracle ? juste par le changement du mode de calcul, qui ne rapporte plus le nombre d’IJ au nombre de consultations, mais au nombre de patients !

Ça n’est pas rassurant sur la fiabilité des statistiques des CPAM.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top